Comment se mettre à la transition écologique dans sa ferme ?

Les changements climatiques sont actuellement au cœur de tous les débats. Face aux enjeux environnementaux majeurs, il est aujourd’hui urgent de trouver des solutions durables. Effectuer une transition écologique et adopter un mode de vie plus compatible avec les problématiques actuelles apparaissent alors comme les solutions idéales.

C’est quoi la transition écologique

La transition écologique est un concept pensé par Rob Hopkins. Il s’agit d’un ensemble de principes ayant pour but de modifier le modèle socio-économique et de ralentir les effets du changement climatique. Les modes de vie de tous les jours sont concernés par cette transition. Il existe donc plusieurs volets interdépendants dans ce processus : la transition énergétique, la transition industrielle ou encore la préservation de la biodiversité. Heureusement, chacun à son échelle peut réduire son empreinte carbone. Il s’agit de la quantité de CO2 émise par une personne au cours d’une année en fonction de son mode de vie. Utilisation de véhicule polluant, voyage, consommation de produit importés ou hors saison, etc. Tout cela contribue à polluer la planète. Il est donc primordial de changer radicalement de mode de vie pour ralentir les effets du changement climatique.

Le secteur agricole, l’un des plus polluants

L’agriculture « conventionnelle » est l’un des secteurs les plus néfastes pour l’environnement. L’utilisation de fertilisants chimiques et de pesticides pollue l’air et les sols. Ces produits nocifs se retrouvent ensuite dans nos assiettes, engendrant ainsi de nombreuses maladies. De plus, cela provoque des conséquences néfastes pour la biodiversité. En effet, les produits chimiques infectent également la faune et accélèrent la disparition des insectes pollinisateurs comme les abeilles. En outre, les animaux sont élevés dans des conditions déplorables. Surpopulation dans les granges et les poulaillers et alimentation industrielle mélangée aux hormones sont souvent le quotidien de ces animaux. Pour y remédier, les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à adopter un mode de production plus en harmonie avec la nature. Ainsi, il n’est plus rare aujourd’hui de rencontrer un agriculteur opérant une transition écologique dans son exploitation.

Comment opérer une transition agro-alimentaire

Dans une exploitation agricole, la transition écologique s’effectue à travers différentes actions. Par exemple, les agriculteurs se tournent aujourd’hui vers les énergies renouvelables. L’ « agrovoltaïque » permet ainsi de créer des exploitations plus autonomes. Pour réussir une transition écologique dans son exploitation, il est également primordial de réduire l’utilisation de produits chimiques. Par ailleurs, dans l’agriculture conventionnelle, les animaux sont souvent nourris avec du fourrage importé, produisant ainsi plus de pollution durant le transport. Les fermes biologiques se tournent plutôt vers les fourrages faits maison. Cela réduit la pollution due au transport, les émissions de méthane produites par les animaux et donne une viande de meilleure qualité. Les animaux sont également élevés dans de meilleures conditions. Enfin, préserver la qualité des sols et la faune environnante doit aussi figurer parmi les priorités. Les agriculteurs n’hésitent donc plus à diversifier leurs cultures afin de protéger la biodiversité de chaque région.

Comment améliorer la santé et la performance des animaux ?
Comment le gouvernement aide-t-il les producteurs français ?